1998/2018 : le choc des générations

avatar Header, News Auto, Non classé

Si tu as touvé ça cool, partage donc !

Vous souvenez-vous de votre véhicule il y a 20 ans ? Aviez-vous-même le permis de conduire ? Je vous propose, dans cette série d’articles, de comparer un modèle de voiture actuel avec son ancêtre d’il y a 20 ans. L’évolution en 2 décennies est-elle réellement importante ? Nous allons le voir ensemble dans ce premier épisode de « 1998/2018 : le choc des générations » !

206, 208. 20 ans séparent ces deux modèles. Alors qu’une nouvelle mouture va prochainement être dévoilée, la version 2018 de la citadine au lion est-elle réellement meilleure que la version 1998 ?Réponse en 3 points.

Design extérieur : la 206, sa bonne gueule, son pare-brise avancé, ses lignes sportives et racées sur les finitions sportives (S16, GT, RC…). Elle fait partie du patrimoine français et a marqué son époque. Sa descendante, la 208, rompt totalement avec ces lignes. On conserve la bonne bouille mais avec plus de rondeurs. Chic et modernité sont de la partie, avec l’apparition de feux à LED et de détails chromés.

Équipement intérieur/technologies : bien évidemment c’est là que tout a changé. La 206 c’était simple et efficace. Certes, quasiment que du plastique mais elle a fait le job. Pour la 208, l’embourgeoisement se poursuit. i-Cockpit et matériaux de meilleure facture ont fait leur apparition. Sur ce point, la 208 n’a pas manqué le virage technologique. Rappelez-vous en 1998, quand les versions les plus dépouillées ne disposaient ni de vitres et rétroviseurs électriques, ni d’autoradio, voire pas de direction assistée. Bien loin cette époque…

• Motorisations : côté essence, on est resté sensiblement sur les mêmes caractéristiques. La 206 pouvait s’acheter en 1.1i 60 ch (aujourd’hui on a le 1.2 Puretech 68), en 1.4i 75 ou 90 ch, et jusqu’à 110 ch avec un 1.6i. Le plus « gros » moteur essence était un 2.0i qui pouvait développer 138 ou 177 ch. Aujourd’hui, la puissance maximale de la 208 culmine à 208 ch, dans sa version GTi.
La 208 succède donc bien à son aînée. Pour preuve, les deux modèles ont toujours été les best-sellers de la marque au lion.

Type 202 vs Type 205. Il s’agit bien là de Mercedes, et plus particulièrement de sa berline familiale, la Classe C. La version 1998 a été un modèle très populaire, grâce à son prix « raisonnable ». Elle est vite devenue le best-seller de Mercedes dans le monde. La Classe C actuelle a-t-elle bien pris les rênes d’un modèle à succès ?

Design extérieur : la forme générale est restée identique. Normal me direz-vous, la Classe C étant une berline à malle. La berline se veut toujours aussi statutaire. Déjà il y a 20 ans, on ressentait déjà ce mélange d’élégance et de sportivité. Aujourd’hui, la Classe C adopte toutes les caractéristiques des voitures actuelles : phares à LED, lignes franches, grosses jantes…

Équipement intérieur/technologies : la Classe C type 202 disposait de tous les équipements de base d’une voiture d’aujourd’hui avec quelques suppléments, Mercedes oblige. Aujourd’hui, moteur coupé, vous ne verrez rien, à part les 3 aérateurs centraux et quelques boutons. Les écrans sont devenus la norme dans ce type de véhicule, et je ne saurais vous dire si c’est une bonne chose ou non. La qualité des matériaux s’est évidemment améliorée même si elle était déjà exemplaire il y a 2 décennies.

• Motorisations : je vous propose que l’on se concentre sur la version AMG de ces deux Classe C. Aujourd’hui, la plus grosse monture (la C 63-s) vous emmènera à 100km/h en 4 secondes. Avec un V8 de 510 ch sous le capot, on ne s’attend pas à plus… Il y a 20 ans, on devait se contenter du V8 Brabus de 408 ch. Ce qui n’est déjà pas mal ! En plus raisonnable, on trouve la C 55 AMG de 347 chevaux.

La Classe C a donc suivi son évolution au fil des générations. Elle s’est embourgeoisée et je ne pense pas qu’aujourd’hui la berline familiale soit aussi abordable qu’il y a 20 ans. Il faut, en effet, débourser au moins 38 000 € pour s’offrir le modèle de base.

Voilà pour cette première partie du choc des générations. N’hésitez pas à nous donner votre avis et les modèles que vous voudriez voir sur le ring. Rendez-vous très prochainement pour l’épisode 2 !

Filipe

Last modified: 11 septembre 2018

Previous Story

Header, News Auto

Peugeot 208 II : la révolution c’est maintenant (ou presque).

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterestLancée en mars 2012, l’actuelle...

Next Story

Header, News Auto, Non classé

DS 3 Crossback : objet roulant non identifié ?

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterestAlors que DS s’est séparée de Citroën...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *