L’avenir du moteur essence

Dossier

Si tu as touvé ça cool, partage donc !

ATTENTION : ce dossier n’est que mon avis, il ne constitue en aucun cas quelque chose de fiable. A vous de vous forger votre propre opinion !

Depuis quelques années dans le milieu des voitures sportives, le choix de la turbocompression est récurrente. Face au changement climatique, les constructeurs doivent, tant bien que mal, respecter les contraintes qui leurs sont imposées.

Ce type de suralimentation possède de nombreux avantages comme une consommation moindre ainsi qu’un couple disponible à bas régimes. Du côté des inconvénients, il y a une latence dénommée “turbo lag” mais également une sonorité moins envoûtante (quoique la 991 phase 2 est pas mal).

Le moteur atmosphérique est t’il mort ?

Le moteur atmosphérique n’est cependant pas (encore) mort puisque quelques rares marques italiennes (Ferrari et Lamborghini), pour ne pas les citer, sont les derniers des mohicans en termes de moteur atmosphérique.

Ces dernières l’ont bien compris et cultivent leur exclusivité par le biais de différentes hypercars.

Par exemple la Laferrari possède un V12 6.3 atmosphérique couplé à un moteur électrique de 163 ch. Lamborghini n’est pas en reste puisqu’ils ont sortis la Centenario, pour célébrer le centenaire de la naissance du fondateur de la marque.

Ferrari a quand même cédé aux sirènes du turbo puisque la California T est la première à voir le jour. Mais cela reste une Ferrari, autrement dit une sonorité, un V8 et bien sûr une vraie propulsion.

Lamborghini n’a quant à lui sorti aucun modèle turbocompressé, mais cela ne serait tarder.

La 488 a fait couler beaucoup d’encre puisqu’un turbo est « un sacrilège » selon les fans de Ferrari. En d’autres termes, le turbo n’est pas assez noble pour une Ferrari.Ils ne savent vraiment pas ce qu’ils ratent en disant cela. Porsche l’a bien fait sur les Turbo et Turbo S, pourquoi pas Ferrari ? Les dernières productions de M (BMW) sont elles aussi très bonnes. Par exemple, la M2 est très demandée, on parle même de plus d’un an d’attente avant de pouvoir entendre le 6 cylindres en ligne s’exprimer. Cela a plutôt bien fonctionner chez la marque bavaroise.

L’autre solution envisageable est l’hybridation simple. Il se murmure que la prochaine génération de Golf GTI basée sur la Golf 8, sera une hybride. L’avantage de l’hybride est un couple simple et bien évidemment une consommation mesurée. Les supercars sont en pleine mutation jusqu’au jour où l’essence disparaîtra pour laisser place à l’électrique mais ça c’est un autre problème.

En termes de électrique on ne va pas être déçu en témoignent les Model S et X qui ont une accélération à faire pâlir une Ferrari. A une certaine époque, électrique rimait avec ennuis, mais ce n’est plus vraiment le cas actuellement, grâce à Tesla.

Enfin bref ceci est mon point de vue, libre à vous de le partager.

Last modified: 25 mars 2018

Next Story

Dossier

Le Fiat Multipla comment a-t-on pu en arriver la?

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterestOui, le Fiat Multipla est internationalement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *