Superéthanol E85 : de l’alcool dans nos réservoirs ?

avatar Header, News Auto

Si tu as touvé ça cool, partage donc !

+ 7% pour le SP95, + 15% pour le gazole. C’est l’évolution des prix à la pompe en un an. La facture ne cesse de s’alourdir, et cette flambée va se poursuivre pendant de nombreuses années. La cause ? Une hausse programmée des taxes jusqu’en 2022, au moins, qui va davantage alléger nos porte-monnaie. Aujourd’hui, sur 100 € de carburant, 60 € finissent dans les caisses de l’État. Au fil du temps, cette proportion est amenée à augmenter. Alors, comment se déplacer sans se ruiner ? En prenant les transports en commun ! Ou alors, en optant pour l’E85. Zoom sur cette alternative.

Le Superéthanol E85, c’est quoi ?
Comme son nom l’indique, ce biocarburant est composé au maximum de 85% d’alcool végétal qui provient en partie du sucre des betteraves. Pour le reste, il s’agit de l’ordinaire SP95. Commercialisé depuis 2007, le principal avantage de l’éthanol est son prix. Facturé en moyenne à 0,848 € le litre, il est presque moitié moins cher que le SP95.
Il engendre toutefois un surplus de consommation de l’ordre de 20 à 30%. Au total, par rapport à l’essence traditionnelle, les économies s’élèvent à 40%. De quoi séduire de nombreux propriétaires de véhicules à essence.

Passer à l’éthanol : le mode d’emploi
Il existe plusieurs méthodes pour rouler au Superéthanol E85. La plus simple, qui peut être la plus onéreuse, est l’achat d’un véhicule « Flex-Fuel ». Cette technologie vous permet de mettre indifféremment tous les types d’essence dans votre réservoir (SP95, SP98, SP95-E10 et E85). Le surcoût par rapport à une voiture traditionnelle est minime alors que les gains s’avèrent importants. En effet, l’entretien vous coûtera sensiblement la même chose qu’une essence. Aussi, certaines régions exonèrent, en partie ou totalement, les propriétaires des frais de carte grise. De quoi économiser quelques centaines d’euros supplémentaires.

Plusieurs constructeurs ont déjà saisi l’enjeu de ce biocarburant. Vous pouvez ainsi acquérir en seconde main une Ford Focus FlexiFuel, mais aussi certaines Volvo, Renault, Dacia ou encore Peugeot.

Si vous disposez déjà d’un véhicule essence, il est possible de lui greffer un boîtier (coût approximatif : 700 €). Ce dernier permet d’injecter au moteur une dose suffisante de carburant, en fonction de la quantité d’éthanol dans le réservoir. Ainsi, il vous sera possible d’opter pour tous les types d’essence. Toutefois, vous devrez vous méfier lors du choix du boîtier.
Plusieurs fabricants sont présents sur le marché et ils ne se valent pas tous. L’arrêté du 15 décembre 2017 apporte un cadre réglementaire qui permet de garantir la fiabilité des boitiers pour une sécurité optimale. Tous les fabricants doivent ainsi faire homologuer leurs produits.
Ensuite, le choix du boîtier dépend de la puissance fiscale et de la norme Euro de votre véhicule. Prudence donc.

Si vous ne souhaitez pas installer de boîtier, il existe d’autres solutions pour rouler à l’éthanol. Le SP95-E10 contient déjà 10% d’éthanol. Rouler avec ce carburant ne comporte aucun danger pour les voitures récentes (depuis 2000). En revanche, rouler à 100% avec le biocarburant vous fera prendre des risques. Tout d’abord, la garantie commerciale de votre véhicule peut ne plus être valable. Certaines pièces pourront souffrir de ce changement de carburant, comme les différents calculateurs. Les spécialistes préconisent une transition en douceur vers l’E85 pour limiter les risques.

Enfin, dernière raison de se convertir à l’éthanol, ce biocarburant crée des emplois chez nous, en France ! Près de 10 000 postes sont liés à l’éthanol. Nous disposons aujourd’hui de 15 sites de production dont 5 usines de grande capacité. La France produit 25% de l’éthanol européen. En 2016, 11 millions d’hectolitres d’éthanol ont été produits dans l’hexagone.

Vous l’aurez compris le passage au Superéthanol E85 comporte de nombreux avantages, comme le prix à la pompe, mais aussi de nombreuses contraintes : prix du boîtier, risques pour la voiture… L’éthanol sera-t-il le carburant de demain ? À vous de jouer.

Filipe

Last modified: 8 septembre 2018

Previous Story

News Auto

FAST ACTU N°15 :

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterest1. Opel Corsa GSi : nouvelle victime !...

Next Story

Header, News Auto

Automobilistes: préparez-vous pour le plus gros racket de tous les temps !

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterestOn imagine aisément la scène. Par une fin...

One Response to :
Superéthanol E85 : de l’alcool dans nos réservoirs ?

  1. avatar Julien dit :

    Pourquoi ne pas avoir parler des reprogrammations possible pour rouler à l’E85 de manière optimale ? Dommage… car alternative certainement bien plus fiable que les boîtiers qui ne gèrent que quelques paramètres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *