Le renouveau a sonné pour la marque au losange !

avatar Header, News Auto

Si tu as touvé ça cool, partage donc !

Alors que la concurrence se fait de plus en plus rude sur le marché français, Renault a bien l’intention de rester la numéro 1 des ventes automobiles. Pour cela, la marque doit principalement faire face à Peugeot qui renouvelle tous ses modèles comme le 3008 et le 5008, sans oublier le restylage de la 308 en 2017 et la charismatique 508 qui sera commercialisée dès cet automne.

Pour parvenir à ses fins, le constructeur a déjà planifié ses modèles pour l’année 2019 : la Clio 5 qui devrait arborer un style plus sportif et plus affirmé incluant la fameuse signature lumineuse déjà présente sur l’ensemble de la gamme. Mais le renouvellement de la citadine phare de la marque devrait tirer son épingle du jeu grâce à un habitacle entièrement nouveau, marqué par l’apparition d’une immense dalle numérique qui devrait regrouper les compteurs numériques et la tablette! du jamais vu sur le secteur très concurrentiel des citadines. La tablette pourrait cependant arborer un système R-link plus abouti comme ses grandes sœurs. Autre point fort de cette future Clio 5 : la finition n’aura plus rien à voir avec l’actuelle qui était plutôt médiocre et dépassée par la concurrence de ce point de vue. Mais sous le capot aussi les changements seront présents : cette Clio 5 proposera trois blocs essence dont l’entrée de gamme qui devra se contenter du petit trois cylindres 1.0 essence atmosphérique de 75 ch. Celui-ci sera suivi d’un trois cylindres qui développera 100 ch qui est en réalité un « remake » de l’ancien 0.9 Tce 90 ch. Le 1.3 Tce inauguré sur le Scénic 4 fera son apparition sous le capot de la Clio et ce dernier développera 130 ch. Cependant, l’offre diesel sera moins étoffée avec un seul bloc au programme : le 1.5 Dci qui sera disponible en 85 et 110 ch. Une version hybride sera aussi de mise, celle-ci devrait arriver en fin d’année 2019. En revanche la Clio R.S ne sera malheureusement pas reconduite sur cette cinquième génération. La commercialisation devrait débuter courant 2019, elle ne sera pas présentée au mondial de Paris se tenant du 4 au 14 octobre.

Elle se prépare! le lion a sorti les griffes avec une toute nouvelle 208. Terminé les lignes tout en rondeur qui donnaient une bouille sympathique à la 208. Effectivement, celle-ci devrait reprendre beaucoup d’éléments déjà vus sur la 508 comme les optiques avants ainsi que le fameux bandeau intégrant la signature lumineuse, caractéristique des derniers modèles Peugeot, ainsi que des lignes plus racées notamment grâce à la calandre dorénavant très verticale.
En revanche, pas de révolution attendue au chapitre des motorisations. Dans un premier temps cette dernière devrait reprendre les blocs actuels comme le 1.2 PureTech 82 ch décliné également en 110 et 130 ch.

Cette future 208 devrait proposer une version entièrement électrique et Peugeot ne devrait pas faire l’impasse sur la version GTI.
A l’intérieur, le i-cockpit fera son apparition, cette nouvelle devrait faire le plein de toutes les aides à la conduite dont manque cruellement la génération actuelle.

Les deux constructeurs vont aussi présenter parallèlement leurs SUV urbains, une des catégories les plus porteuses pour ces deux constructeurs. Ainsi nous verrons arriver la deuxième génération du Captur et évidemment celle du 2008 qui reprendront la même base que la Clio V et la nouvelle 208.

L’année 2019 nous réservera de beaux essais et de beaux matches entre les deux ténors français.

Dans le reste de l’actu de la marque au losange :

L’inédit Arkana (SUV coupé de Renault) n’est pas passé inaperçu, de par son look sportif et son gabarit proéminent qui font évidemment penser au célèbre X6 pionnier des SUV coupés dont découle par exemple le Mercedes GLC coupé. L’Arkana fut présenté il y a peu à Moscou ainsi qu’en Asie, lieux où il devrait d’abord être commercialisé. Si les chiffres de ventes sont encourageants il pourrait débarquer en Europe au tarif de 28 000 euros, tentant non ?

Étrange ? Le Renault Koleos semblerait déjà subir un restylage alors qu’il n’a été commercialisé qu’en juin 2017, la raison ?
Comme pour beaucoup de véhicules, il doit être homologué afin de se conformer à la rigoureuse norme Euro 6d-Temp, ce « facelift » serait l’occasion pour Renault de remanier sa gamme de moteurs diesels. Esthétiquement les retouches seront très légères et concerneront principalement les boucliers avant et arrière.

Toujours dans la gamme des SUV Renault c’est au tour du Kadjar d’être restylé après plus de trois ans de bons et loyaux services. Les modifications porteront principalement sur la face avant avec la traditionnelle signature lumineuse maintenant bien connue chez Renault. Le Kadjar se verra revêtu de nouveaux boucliers avant comme arrière. A l’intérieur aussi il y aura du nouveau avec l’apparition d’une nouvelle tablette, celle-ci sera à la fois plus grande et embarquera un système R-link plus moderne ainsi que de nouvelles commandes de climatisation façon « Audi ». Sous le capot, Renault adoptera les derniers diesels « BlueDci » pour se conformer à la dernière norme Euro 6 d-temp tout comme le Koleos.

Le Kadjar restylé fera sa première apparition début octobre au mondial de paris.

Léo.
B.Lecomte

Last modified: 10 septembre 2018

Previous Story

Header, News Auto

Automobilistes: préparez-vous pour le plus gros racket de tous les temps !

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterestOn imagine aisément la scène. Par une fin...

Next Story

Header, News Auto

La ceinture qui met le feu aux poudres chez Ford

Si tu as touvé ça cool, partage donc ! FacebookTwitterPinterestFord vient de lancer une grande campagne de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *